Projet 52²

[21] Anna – L’ultime collection

Sylvie nous a proposé une photo d’un autre temps (ou presque). Vive les boîtes aux lettres

boite aux lettres 52aucarré***

 

Une petite dizaine de personnes étaient assises en rond sur des chaises matelassées. Elles s’observaient en silence. Plutôt gênées de se retrouver ensemble. Presque honteuses. 6 hommes, 4 femmes.
Une trentenaire habillée d’un tailleur strict entra à son tour dans la pièce aux papiers peints jaunis par la fumée de cigarette.
– C’est parfait, vous êtes tous là dit-elle en souriant à la petite assistance. C’est toujours un pas de plus vers la guérison quand vous venez assister aux réunions. Je pense particulièrement à nos deux nouvelles stagiaires qui ont accepté de suivre le programme de libération.
Pamela sourit intérieurement en prononçant ce mot, elle avait noté bien des fois que ce terme était autrement plus efficace que ce maudit « désintoxication » qui mettait toujours son assistance mal à l’aise. Au moins, elle donnait un angle positif et rempli d’élan pour leur avenir.

Alors qu’elle s’asseyait à son tour pour fermer le cercle de chaises, les deux nouvelles s’échangèrent un regard anxieux, tous les autres braquèrent sur elles leurs yeux aux pupilles trop dilatées pour être honnêtes.
Une des nouvelles leva timidement la main.
– Je peux prendre la parole ?
– Bien évidemment, nous sommes là pour discuter et écouter répond doucement la responsable de la réunion.
– Bien. Je… alors… Sylvie hésita longtemps. Puis elle se lança d’un bloc. Comme libérée. Voilà, j’ai toujours aimé les caresser, les toucher du bout des doigts. J’ai toujours voulu les garder pour moi, rien que pour moi. Bien sûr, je savais que c’était mal et que le bien d’autrui ne m’appartenait pas, mais c’était plus fort que tout. Plus de limite. Plus de ligne infranchissable. Seulement moi et mon envie irrépressible de toutes les récupérer. Surtout les plus cabossées, les plus vieilles, les plus malmenées. Et puis, un jour, je suis passée à l’étape supérieure. Celle qui m’a conduit au fond du trou. Les photos au téléobjectif ne me suffisaient plus, j’ai commencé à voler et rapporter chez moi toutes ces boîtes aux lettres. Ma maison s’est remplie en quelques jours de ces objets métalliques. Leur présence a alors changé ma vie. J’ai su enfin que j’étais sur terre pour devenir la gardienne des boîtes aux lettres.

Elle se tut. Enfin soulagée d’avoir avouée. Libérée !

– Bravo Sylvie, vous avez franchi une étape digne d’un marathon. Vous avez ouvert la boite de Pandore en même temps que toutes ces boîtes aux lettres. Je vous promets que vous serez bientôt libérée de cette addiction.
Pamela se tourna vers la seconde nouvelle de l’assemblée.
– Anna, voulez-vous bien nous dire pourquoi vous êtes ici ?
La seconde nouvelle était devenue rouge pivoine. Elle réprima un sanglot et baissa les yeux.
– Je peux pas dit-elle tout bas.

– Allons Anna reprit Pamela, je vais vous aider à franchir le pas. Voyez-vous, ici, nous avons d’étranges addictions : John est scintillophile, il est venu parmi nous lorsque sa femme l’a quitté par faute de place tant sa collection avait tout envahi, jusqu’au lit conjugal car se retrouver nez à nez avec une bougie de moteur en pleine nuit n’est pas dans l’habitude des gens… Julia est macdoludophiliste, elle a fini par accepter de nous rejoindre quand elle a compris qu’elle n’avait plus 8 ans et que commander des happy meal au Mc Do n’était pas sain pour sa santé. Que dire de Bernard devenu biberguttiphiliste ou encore de Cécilia qui est marcuphiliste. Bref, n’ayez pas peur Anna et discutons ensemble.

– Bien… Je… Voyez-vous, commença la femme engoncée dans son pull à capuche cachant la moitié de son visage. C’est qu’il n’existe pas de nom pour ma petite marotte. D’ailleurs, la mienne n’a rien de bien méchant. Le seul souci c’est que je vis dans un studio de 13m² et que ça ne rentre plus chez moi… Mais c’est la faute de Sylvie qui m’a fait découvrir cette architecture d’un autre temps. Voilà… Je collectionne juste les fenêtres à meneaux gersoises.

>>> Petit lexique pour votre culture 🙂

Collectionneur de bougies de moteur : scintillophile

Collectionneur de biberons : biberguttiphiliste
Collectionneur de marteaux : marcuphiliste
Collectionneur de jouets publicitaires Mc Donald : macdoludophiliste

>>> Une fenêtre à meneaux c’est quoi ?

Clic pour un petit florilège gersois

Publicités

À propos de Anna Sam

maman, blogueuse, auteur et un peu plus aussi ;) vous pouvez me lire sur : www.bdencre.com projet52aucarre.wordpress.com et mon premier blog (qui n'est plus actif) : caissierenofutur.over-blog.com

8 commentaires sur “[21] Anna – L’ultime collection

  1. ginou
    25 mai 2015

    j’ai connu un buticulamicrophiliste ça finit par devenir encombrant malgré tout !

    J'aime

    • Anna Sam
      25 mai 2015

      ha oui ! mais le jour où t’arrêtes ta collection tu peux toujours la picoler 😀

      J'aime

  2. Gersicotti Gersicotta
    26 mai 2015

    Génial, du Anna Sam quoi !
    J’ai bien fait de continuer à être lourde avec les boîtes aux lettres !

    Sinon, il fut un temps, je collectionnais les blogs … ça se traduit par quel mot ?

    J'aime

    • Anna Sam
      26 mai 2015

      Ha mais oui! Blogopholie?
      Blogofofolle?

      J'aime

  3. GARREAU
    26 mai 2015

    Bravo pour ta p’tite histoire du jour, Anna ! (moi, je connais seulement « les fenêtres à Mino » … oui, bof !)

    J'aime

    • Anna Sam
      26 mai 2015

      Haha! Bah bravo Mino 🙂

      J'aime

  4. Mamy2Yumi
    26 mai 2015

    Boudiou, j’ai lu cela avec délectation, avalant les mots, au bord du fou rire… Puis j’ai ri! J’ai cru défaillir en lisant « biberguttiphiliste » j’ai cru à un adorateur de Justin!!! Merci pour cette lecture truculente !

    J'aime

    • Anna Sam
      26 mai 2015

      Hé hé alors mission remplie ! 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 25 mai 2015 par dans Anna Sam, Drame, Humour, Nouvelles, et est taguée , .
%d blogueurs aiment cette page :