Projet 52²

[19] Karine – Un tout petit cadeau

Cette semaine, Sabine nous a mises au défi de vous parler cheval… chouette ! 🙂

PICT0944 - copie

– Papa ! Arrête ! Tu fais quoi, là ?

– Tais-toi donc un peu. Qu’est-ce que tu es soûlante depuis que tu es ado ! Donne-moi ta main et suis-moi.

– Mais j’vais pas te donner la main ! En plus, regarde, j’suis dégueulasse !

Le quadragénaire lança un coup d’œil mi-critique mi-amusé vers sa fille. Son pantalon d’équitation couvert de boue suite à une jolie chute moulait des formes généreuses. Quant à son tee-shirt couvert de poussière et d’eau, il mettait un peu trop en avant sa poitrine en pleine croissance. Le père retint un soupir en tentant d’ignorer une fois de plus que sa petite chérie devenait une superbe femme. Comme sa mère…

– File-moi ta main ou tu vas amèrement le regretter toute ta triste vie.

Birgit éclata d’un rire clair et abdiqua.

– Bien, ferme les yeux maintenant.

– Quoi ?!

– Silence ou tu vas le regretter tou…

– OK, OK, j’ai compris !

Michel, un sourire aux lèvres, se mit à avancer doucement, prenant garde pour deux aux pièges qui traînaient dans l’écurie. Quelques seaux, ballots de paille et cure-pieds évités plus tard, il s’arrêta enfin.

– Tes yeux sont fermés, hein ?

– Oui, papa, soupira Birgit.

Un vent frais caressait son visage. Où son père l’avait-il emmenée ? Elle connaissait bien le lieu et aurait pu jurer qu’ils avaient traversé l’écurie vers les paddocks.

– Bon, tu peux ouvrir les yeux.

Birgit obtempéra et tomba nez à nez avec la bouille hirsute d’un poney shetland très intéressé par l’odeur de sucre qu’exhalaient ses poches.

– Voilà, il est à toi.

– Hein ?!

Le poney, qui lui arrivait aux cuisses, tendait le cou pour quémander une caresse (et un sucre aussi, si possible…).

– Mais papa, enfin… Heu… Il est super mignon mais… Tu l’as acheté ?

– Oui, pour ton anniversaire ma chérie.

– Ah… Heu… C’est cool…

– Ça ne te fait pas plaisir ?

– Ben… Il est petit… Je ne pourrai pas le monter.

Birgit lança un regard navré à son père. Mais que lui était-il passé par la tête ? Lui qui avait toujours refusé ne serait-ce que de prendre en pension un cheval de ce club qu’elle fréquentait depuis ses cinq ans venait d’acheter un poney ! Le poney qu’elle aurait aimé avoir dix ans plus tôt, en somme…

– Tu es sûr ? lança son père, visiblement sceptique. Pourtant, c’est un grand gabarit, je trouve…

Birgit ouvrit de grands yeux : son père perdait la boule ! Était-ce un début d’Alzheimer ? Il fallait peut-être qu’elle en parle à sa mère ?

– Et maman ? Elle en pense quoi ?

– Elle l’a adoré dès qu’elle l’a vu ! Tu imagines bien que, sans son feu vert, je ne l’aurais pas acheté !

– Ah…

– Mais bon, tu n’as pas l’air aussi heureuse que je l’espérais… C’est peut-être parce que tu le juges de trop loin…

– Trop loin de quoi ? fit Birgit en gratouillant le shetland derrière les oreilles.

Son père était vraiment bizarre ce matin… Elle le vit porter ses doigts à sa bouche et émettre un sifflement. Un puissant hennissement lui répondit depuis l’autre côté du paddock. Le cœur de Birgit bondit dans sa poitrine. Une tête noire aux yeux expressifs venait d’apparaître derrière les arbres du fond. Le cheval hennit de nouveau puis s’élança vers eux dans un trot aérien. Il était entièrement noir, gracile et puissant à la fois et sa queue relevée ne laissait planer aucun doute sur ses origines.

– Un… Un pur sang ? Pour moi ?

– Ben, pour tes courses d’endurance, on s’est dit avec ta mère que…

Birgit se jeta dans les bras de son père qui ne put finir sa phrase.

– Merci merci merci… l’entendit-il murmurer la gorge nouée.

Elle se recula légèrement, les yeux pleins de larmes.

– Mais, le poney… ?

– C’est son copain, il était vendu avec, alors on a bien dû le prendre…

Publicités

À propos de Karine Carville

Un jour, on m'a demandé si j'étais un auteur ou un écrivain. J'ai répondu que j'étais une écriveronne ! J'aime raconter des histoires et vous pourrez trouver mes livres sur http://karinecarville.com . J'y partage aussi des lectures et des conseils pour les jeunes auteurs.

6 commentaires sur “[19] Karine – Un tout petit cadeau

  1. ginou
    11 mai 2015

    Trop mignon cette semaine !

    Aimé par 1 personne

  2. belle histoire : je commence la semaine avec le sourire 🙂

    J'aime

  3. Anna Sam
    11 mai 2015

    bien joué ! beau retournement de situation final 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 11 mai 2015 par dans Non classé.
%d blogueurs aiment cette page :