Projet 52²

[18] Anna – Balle de match

Cette semaine, dans nos nouvelles nous devions inclure un appareil électronique, Fanny nous a proposé le Tam-tam (ou tatoo, ou kobby). Je me réjouissais avec cette idée et finalement, j’avoue que ce n’est pas simple de trouver un fil conducteur pour une nouvelle aussi courte (on se donne 3500 signes maximum pour rappel) avec un objet devenu aujourd’hui obsolète (ou presque).

Bref… voilà ma nouvelle 🙂

 

d16642bc12485ad87e4f82af567fbca5

– Bon, les mecs vous êtes chauds ?

Cris d’approbation à l’unisson.
Les joueurs se lèvent comme un seul homme prêts à en découdre face à leurs adversaires du jour. Dernier match de la saison. La finale à domicile dans le stade historique. Tout sera possible aujourd’hui !

L’entraîneur sourit. Il a réussi à galvaniser ses troupes et il sait qu’ils le suivraient jusqu’en enfer s’il le fallait. Évidemment, il ne leur en demandera pas tant, gagner la saison lui suffira amplement.

– Au pas de course jeunes gens et remportez moi cette finale.
– Oui coach, peut-on entendre résonner dans les vestiaires.

En rang, les athlètes font un salut militaire à celui qui leur fait face. Les visages se ferment, la concentration entre en jeu. Ils ne doivent pas perdre l’élan de gagne qui s’est insinué dans leurs veines.
Ils passent la porte en silence et avancent à pas cadencés dans le couloir plutôt vétuste. Les lumières éclairent faiblement et par intermittence. Les murs perdent leur tapisserie par lambeaux. Les joueurs paraissent décontenancés face à ce désolant spectacle.
L’entraîneur qui ferme la marche n’a rien remarqué. Trop préoccupé à tenter de remettre en marche son Tam-tam dont le bouton d’allumage est devenu capricieux.
Le long couloir à l’aspect lugubre s’achève. Au bout, une porte de lumière aveuglante se découpe en un grand rectangle. Un à un, les hommes aux muscles saillants s’engouffrent, happés chacun leur tour par cette ouverture béante.
Ne reste que le coach occupé à secouer son joujou électronique, préférant rester à l’ombre pour réussir à déchiffrer son écran qui daigne enfin se rallumer.

A l’extérieur, il entend ses joueurs l’appeler, il ne distingue rien par la porte. Trop de lumière.
Il avance. Passe l’ouverture de lumière.
Aveuglé par le soleil il est complètement ébloui.
Les athlètes crient tous en même temps, il ne distingue que des bribes de phrases et des flashs lumineux.
« personne »… « désert »… « abandonné »… « adversaires »…

Le coach finit par recouvrer sa vision et découvre… un stade… entièrement vide…
Puis une voix lointaine amplifiée par un mégaphone entame un décompte « 3-2-1-mise à feu »

Des gerbes de poussière, des froissement de tôle, les vitres volent en éclat, des pans entiers de murs en béton armé s’affaissent.

Tout s’effondre.

Il ne reste qu’un amoncellement de gravas.
Près de l’ancienne porte menant au vestiaire, un lambeau de main tient un Tam-tam qui n’en finit plus de biper, un message rageur clignote sur l’écran « Vous déclarez forfait ? Pour l’inauguration du nouveau stade, vous faites fort! »

Publicités

À propos de Anna Sam

maman, blogueuse, auteur et un peu plus aussi ;) vous pouvez me lire sur : www.bdencre.com projet52aucarre.wordpress.com et mon premier blog (qui n'est plus actif) : caissierenofutur.over-blog.com

8 commentaires sur “[18] Anna – Balle de match

  1. ginou
    4 mai 2015

    Fallait oser !!! bravo

    J'aime

  2. Didier Leroi
    4 mai 2015

    La fin est bien amenée, quoique sinistre!

    J'aime

    • Anna Sam
      4 mai 2015

      Merci 🙂
      C’était un peu le but de changer de style ici

      J'aime

  3. Karine Carville
    4 mai 2015

    MDR ! quel cynisme, j’adore ! 🙂

    J'aime

    • Anna Sam
      4 mai 2015

      Ça change de l’humour ^^

      J'aime

  4. GARREAU
    5 mai 2015

    Ah ! Ben, j’suis sur le derrière, là ! Quelle horreur ! Bravo !!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 4 mai 2015 par dans Anna Sam, Drame, Nouvelles, et est taguée , , .
%d blogueurs aiment cette page :