Projet 52²

[15] Karine – Une FAI pas comme les autres

Sabine nous a contraint à faire une lettre à un FAI…

Mais, comme je ne savais pas trop ce qu’était un FAI… ** sifflote**

52 au carré FAI réclamation

– Le souci avec les humains, c’est qu’ils choppent tout un tas de maladies à la con. Au moindre bobo, à la plus petite entaille, c’est la septicémie assurée. C’est chiant. Vous étiez nombreux, au début, mais certains abrutis aux dents longues (et sales) vous ont collé des maladies mortelles. Putain, c’est quand même pas compliqué de se laver les chicots avant de mordre, non ? Mais bon, je ne suis pas là pour discuter médecine avec vous. Je suis là parce que ma dernière FAI m’a refilé de la came pas nette et que je vais changer de boutique.

L’humaine en face de moi reste de marbre. M’entendre parler de ses congénères comme des bouts de barbaques ne la dérange pas. Elle a un poste dans l’administration, alors elle s’en fout. Si elle était à marner dans la rue là, elle me lancerait un regard horrifié alors que sa bouche se tordrait de peur. Du coup, j’ai du mal à la considérer comme une humaine car elle n’éveille chez moi aucun instinct de prédation.

– Je comprends tout à fait, Monsieur. Je vais préparer votre lettre de résiliation pour votre FAI actuelle. Puis-je vous suggérer une offre très intéressante pour remplacer votre FAI ?

– Ouais, pourquoi pas. Si les médecins font bien leur boulot, ça pourrait être cool d’avoir un bon produit qui tienne la distance.

Elle a un sourire compatissant en imaginant ceux de sa race qui auraient subi des défections médicales. Mais c’est pour moi qu’elle compatit, pas pour eux ! Qu’on ne me parle plus d’humanité et de bons sentiments…

– Voici votre lettre de résiliation, Monsieur. Merci de la signer.

Je chope la micro puce qu’elle me tend et l’insère dans mon smartphone. Formules d’usage, blablabla, je suis très mécontent des services que vous fournissez et en corrélation avec la jurisprudence (jugement du TGI de Nanterre du 7 juin 2057) en faveur des représentants de la race vampire et de leurs besoins nutritionnels spécifiques, blablabla, résilier mon contrat avec votre Fabrique d’Artères Imputrescibles dès aujourd’hui. Blablabla, formules de politesse… Je signe en apposant mon empreinte sur l’écran, puis je lui rends la puce.

– Bon, OK, mais du coup vous proposez quoi ? J’vais pas aller chasser dans la rue, tout de même ! On n’est plus au moyen-âge.

Nouveau sourire bienveillant. Mais quelle conne ! Si elle n’était pas fonctionnaire, je planterais mes crocs dans sa gorge et la viderais de son sang. J’suis sûr qu’elle gesticulerait contre moi, gémirait, crierait un peu… Rhaaaa, enfin une réaction normale, bordel ! Mais non, pour le moment, je me fade son petit sourire convenu.

– Voici un contrat qui vous permettra de vous engager avec le Cabinet Bertrant. Vous avez dû entendre parler de lui : ses nouvelles artères synthétiques sont à la fois extrêmement proches d’une artère naturelle tout en ayant un taux de cicatrisation jamais atteint. C’est grâce à des microcapsules dynamisantes qui diffusent des vitamines et des oligo-éléments en permanence. Si vous êtes raisonnable sur la quantité ingérée, votre compagnon peut se régénérer en moins de deux jours et vous assurer plusieurs repas par semaine.

Je souris. Voilà une FAI qui me semble intéressante…

 

 

 

Publicités

À propos de Karine Carville

Un jour, on m'a demandé si j'étais un auteur ou un écrivain. J'ai répondu que j'étais une écriveronne ! J'aime raconter des histoires et vous pourrez trouver mes livres sur http://karinecarville.com . J'y partage aussi des lectures et des conseils pour les jeunes auteurs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 13 avril 2015 par dans épistolaire, Karine Carville, et est taguée , .
%d blogueurs aiment cette page :