Projet 52²

[13] Anna – Dans son ombre

 Contrainte : la fleur imposée par Ginou : « le nombril de vénus »

Printemps Projet 52 au carré

 

Colère sourde. Noire. Envahissante.
Sa veine palpite sous la peau, se gonflant un peu plus à chaque battement de cœur. Elle ne va plus tenir longtemps, pourtant elle ne bouge pas.

Dans la semi-pénombre de la chambre à coucher, les deux amants se jaugent une dernière fois d’un regard gourmand. Sans un mot. Un dernier effleurement des doigts, sourire complice aux lèvres. Ils se quittent.
Elle est juste derrière la cloison, elle a tout découvert. En silence.

Elle qui lui avait tout donné, tout offert, elle qui s’était mise en retrait, jusqu’à entrer dans l’ombre de celui qu’elle avait tant aimé.
Place maudite. Exécrée, mais nécessaire. Elle ne devait pas prendre celle de celui qui vivait dans la lumière. Le contrat avait été clair dès le départ, elle l’avait suivi, à la lettre…
Elle attend que les deux amants quittent la maison pour refaire surface. Elle laisse ses mains se balader dans toute la chambre à coucher. Effleurant ou giflant ce qui atterrit sous ses doigts. Sa respiration s’accélère lorsque l’odeur de son homme se mêle à celui d’une autre femelle. Elle n’en supportera pas plus.
En descendant les escaliers, son regard est attiré par une plante qui fait l’admiration de tous ceux qui entrent dans sa maison. Le nombril de Vénus atteint une taille impressionnante et ses fleurs touchent presque le plafond. Lorsqu’elle défleurit et que sa hampe tombe, ne reste plus que de délicates feuilles d’un vert tendre, arrondies, épaisses.
Ah, si son conjoint avait ouvert les yeux plus tôt, il aurait compris que sans elle, il ne pouvait rester dans la lumière. A l’image de cette fleur, le ciment qui offre le socle à la fleur sont ces discrètes feuilles, la fleur, aussi majestueuse, aussi exceptionnelle soit-elle n’est rien sans ce qui la soutient.
Pourquoi a-t-il fallu qu’il gâche tout et parte butiner ailleurs ?

La colère monte encore plus haut. Elle crie et appelle à la vengeance. Froide. Définitive. Mortelle.
Si elle n’a été que la feuille, elle sera la plante urticante, carnivore. Elle sera le suc mortel de la cigüe.
Dire qu’on lui avait prêté la main verte, « on » ne savait pas à quel point… dans sa serre, quelques spécimens de grande cigüe amoureusement choyées.
Il est temps.
Telle une ombre fuyante, elle cueille les baies de cette plante toxique, leur liquide collant sur ses doigts.
Elle entend son conjoint rentrer. Déjà ?
De ses mains humidifiées par le poison, elle se masse les lèvres et file retrouver celui qu’elle ne supporte plus.
– Oh, tu es à la maison ? s’étonne-t-il.
Elle ne laisse rien paraître, ne lui laisse pas le temps de s’esquiver et l’embrasse. Longuement. Laissant agir le venin, qu’il se mêle dans leurs deux corps.
Alors que sa tête se met à bourdonner violemment, elle s’éloigne enfin de celui qui l’a trahi.
– Je sais tout. Même son odeur ne te quitte plus. Mais dans la mort, c’est moi que tu suivras.

Publicités

À propos de Anna Sam

maman, blogueuse, auteur et un peu plus aussi ;) vous pouvez me lire sur : www.bdencre.com projet52aucarre.wordpress.com et mon premier blog (qui n'est plus actif) : caissierenofutur.over-blog.com

4 commentaires sur “[13] Anna – Dans son ombre

  1. ginou
    30 mars 2015

    Je suis toujours agréablement surprise par chaque publication ! Bravo et merci pour cette création réalisée avec ma proposition . 🙂

    J'aime

  2. Didier Leroi
    30 mars 2015

    Quelle histoire épouvantable… mais bien écrite!

    J'aime

    • Anna Sam
      30 mars 2015

      oui… j’avoue… cette fois c’est assez, disons, sombre.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 30 mars 2015 par dans Anna Sam, Drame, Nouvelles, et est taguée , , .
%d blogueurs aiment cette page :