Projet 52²

[08] Anna – Biographie parallèle

Contraintes :  Aleks nous impose Gustave Eiffel comme personnage célèbre.

 

gustave_eiffel

 

Je m’appelle Hector Duroi. J’ai 10 ans.

J’ai toujours aimé jouer aux jeux de construction. Oh, pas ceux en bois où il faut empiler des cubes pour façonner des tours plus ou moins branlantes. Ça c’est bon pour les autres gosses. J’ai toujours aimé emprunter en douce les outils de mon père, utiliser des matériaux bons pour la décharge et créer des objets.

J’ai alors commencé à réinventer le genre de la tour en cubes.  D’abord, en sciant, taillant et assemblant des planches de bois. Trouvant ça encore trop puéril, j’ai cherché d’autres matériaux. Un jour, je suis tombé sur une boîte de Meccano dans l’épicerie du village. Des morceaux de métal de toutes les tailles, de toutes les formes. Des boulons, des outils. Le paradis. Mais je n’ai pas un sou en poche…

J’ai travaillé dur pour gagner un peu d’argent : cireur de chaussures, tonte des moutons, balayage quotidien de la gare, garde des morveux des voisins et j’en passe. Ça a duré comme ça des mois et puis un jour, j’ai eu le compte. Je me suis précipité chez l’épicier, espérant de tout mon cœur que cette boîte était encore là. Un moment de stress intense, je découvre un vide dans les étagères. Elle n’y est plus. Dépité, je vais voir le commerçant qui éclate de rire en découvrant ma tête. Il sort alors de sous son guichet une boîte Meccano encore plus grande que la précédente.

Je lui tends ma bourse bien garnie, il compte et me rend même 2 francs avec ma boîte.

Je file à toutes jambes à la maison pour contempler mon trésor. Ma mère n’a même pas le temps de me demander de m’essuyer les pieds que j’ai déjà commencé à assembler les premières pièces près du poêle à bois. Je l’entends soupirer mais elle ne dit rien.

Je découvre le plaisir de construire tout ce qui me passe par la tête. Des ponts d’abord. Beaucoup de ponts. J’adore les architectures compliquées et les rapports de force entre les piliers. Je construis aussi grand que je peux, utilisant jusqu’à la dernière pièce de ma boîte pour un pont long de cinquante centimètres.

Le soir, mon père vient admirer mon travail et me congratule de mon ingéniosité.

Je vais alors tenter autre chose. Une tour. Avec quatre pieds. Trois étages. Une symétrie parfaite. Haute de près de soixante-dix centimètres, elle en impose.

Fiers de ma création,  mes parents invitent tous les voisins pour admirer ma tour.

Un après-midi, un vieux monsieur vient lui aussi me complimenter sur ma construction. Il la trouve ingénieuse et audacieuse. Il est surpris par la complexité des motifs et la majesté de cet ouvrage. Je le vois dessiner quelques croquis de ma tour. Il sert la main de mon père, lui donne une caissette remplie de pièces d’or et s’en va. Je ne le reverrai jamais.

Mais ma tour… Ma si belle tour, je la vois prendre vie au cœur de Paris. Il paraît que c’est pour une exposition universelle. Il paraît qu’elle a été créée par un certain Gustave Eiffel.

Je m’appelle Hector. Hector Duroi. J’ai 10 ans et Gustave Eiffel m’a volé ma tour.

 

Note : un léger anachronisme de quelques années s’est glissé dans ce texte

Publicités

À propos de Anna Sam

maman, blogueuse, auteur et un peu plus aussi ;) vous pouvez me lire sur : www.bdencre.com projet52aucarre.wordpress.com et mon premier blog (qui n'est plus actif) : caissierenofutur.over-blog.com

7 commentaires sur “[08] Anna – Biographie parallèle

  1. aleks
    23 février 2015

    J’ADORE! ! Pauvre petit garçon. 😉

    J'aime

    • Anna Sam
      23 février 2015

      Hé hé merci ^^

      J'aime

    • Anna Sam
      23 février 2015

      Hé hé merci ^^
      T’as vu comment tu nous as fait bosser!!!

      J'aime

  2. aleks
    23 février 2015

    c’était pas facile c’est vrai… j’essaierai d’être plus gentille la prochaine fois.

    Aimé par 1 personne

    • Anna Sam
      23 février 2015

      mais on aime bien la difficulté :)))

      J'aime

  3. GARREAU
    23 février 2015

    Vilain Gustave qui a joué un(e) vilain(e) … tour à ce pauvre Hector ! (Heu ! c’est le nom du chien de Pierre et Morgane !). Enlevé ! (c’est le cas de le dire). Bravo !

    J'aime

    • Anna Sam
      23 février 2015

      Hector un chien… pauvre bête 🙂
      et merci de ton passage par ici Mino, c’est toujours un plaisir de te voir venir lire nos élucubrations

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 23 février 2015 par dans Anna Sam, historique, Humour, Nouvelles, et est taguée , , , , , .
%d blogueurs aiment cette page :