Projet 52²

[05] Karine – Double homicide

Contraintes : Sabine nous a imposé une photo et vous, lecteurs, avez décidé que nous devions écrire un polar… En 3000 signes !

fer cheval porte bonheur sabine bibliobleu karine carville anna sam projet 52 au carré nouvelle blog facebook twitter

***

– Notre coupable est là, Isabelle !

La jeune policière lança un regard torve vers le panneau de bois sur lequel était cloué des fers à cheval.

– Quoi ? Ces fers à ch’vaux ?

– Fers à cheval, soupira son supérieur. Seul les fers sont au pluriel, mais passons. Oui, l’un de ces fers a tué.

– Sans déconner ?

Le lieutenant Igorine eut un désagréable grincement de dents, preuve soit de son agacement, soit de sa cogitation intense (soit un peu des deux !).

– Va falloir trouver lequel, fit-il.

– Mais qu’est-ce qu’il foutrait là ?

– Les écuries gardent souvent les fers des champions décédés, en souvenir. On n’a pas retrouvé l’arme du crime parce qu’elle a été embarquée par erreur avec le cadavre du pur-sang.

La policière se pencha vers l’étrange tableau en bois sur lequel était cloué des dizaines de fers à cheval.

– Sont bizarres, non ? Z’ont pas la forme des fers normal…

– Des fers normaux. L’adjectif s’accorde avec le nom… Enfin, bref, vous avez raison, ce sont des fers orthopédiques.

La jeune femme éclata de rire.

– Quoi ? Les bourrins y portent des semelles comme nous ?

– Oui. Un proverbe dit même « pas de pied, pas de cheval », alors faut chouchouter leurs panards.

La jeune femme grogna, sceptique.

–Allez, trouvons le coupable !

Igorine sortit d’une mallette noire une sorte de lampe et demanda à sa coéquipière d’éteindre la lumière de la sellerie. Une vive lumière entoura un instant chaque fer avant de passer au suivant et de révéler des traces sombres sur l’un d’entre eux.

– Là ! En bas ! Celui tout rond ! s’écria victorieusement le lieutenant. Isabelle, rallumez la lumière, nous tenons le tueur du jockey de Zaphyr III. Avec un peu de chance, on aura ses empreintes dessus… Vérifions d’abord qu’il s’agit bien de sang, passez-moi le luminol… Isabelle ?

Avec un horrible pressentiment, le lieutenant fit volte-face et braqua sa torche vers la jeune femme. Il eut à peine le temps de discerner cette dernière braquer un flacon de luminol vers lui qu’il sentait déjà ses yeux le brûler. Il cria.

– Mais qu’est-ce qui vous prend ?!

– J’avais un super tuyau dans la cinquième ! Ce connard de bourrin a perdu un fer et j’ai perdu toutes mes économies !

– Vous ? haleta le lieutenant qui ne voyait toujours rien.

– Si le jockey s’était pas pointé, j’aurais massacré que le canasson, mais quand je l’ai vu apparaître… J’ai eu des instincts bestial…

– On dit bestiaux… ne put s’empêcher de faire remarquer le policier.

Un inquiétant cliquetis le fit paniquer : il n’allait pas se faire buter parce qu’il la corrigeait en français, tout de même ?

– Ne bougez plus.

Une voix grave. Les collègues… Enfin… Une bousculade, puis d’autres cliquetis… Des menottes. Isabelle comprit qu’elle avait été piégée par son supérieur.

– Comment vous avez su ? grogna-t-elle.

– On a trouvé étonnant que vous insistiez autant pour participer à cette enquête, fit Igorine en se passant un linge humide sur les yeux. Alors, on a un peu fouillé vos comptes…

Publicités

À propos de Karine Carville

Un jour, on m'a demandé si j'étais un auteur ou un écrivain. J'ai répondu que j'étais une écriveronne ! J'aime raconter des histoires et vous pourrez trouver mes livres sur http://karinecarville.com . J'y partage aussi des lectures et des conseils pour les jeunes auteurs.

5 commentaires sur “[05] Karine – Double homicide

  1. GARREAU
    2 février 2015

    Yes, pas mal du tout, j’aime bien ! Bravo !

    Aimé par 1 personne

  2. Karine Carville
    2 février 2015

    Merci beaucoup ! 🙂

    J'aime

  3. marge
    3 février 2015

    je n’aime pas les « chevals » mais j’aime la nouvelle 😉

    J'aime

  4. Hélène Ménard
    3 février 2015

    Pfff fers à chevaux c’est d’un banau (ben ouiah faut qu’ça rime hein!!) hum hum bien joué dommage que le patron ai encore tout compris…

    J'aime

  5. La chouette bricole
    9 février 2015

    Bravo!!! Bon …entre nous j’ai appris quelques règles d’accords 😉 merci maîtresse !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 2 février 2015 par dans Karine Carville, Nouvelles, Polar, et est taguée , .
%d blogueurs aiment cette page :